Alexandra david NeelDans le N°1 –

Alexandra David-Néel :  anarchiste, Franc-Maçonne et bouddhiste. La femme aux semelles de vent… Par O. Emmanuelli

Extrait La méditation, cela peut aussi servir à soigner. C’est une vraie cure de jouvence. Un bouclier anti-infections. Une soupape qui fait baisser la haute pression. Une arme efficace contre le stress qui permet de réduire les troubles cardiaques ou les risques de récidive d’un épisode dépressif.

Mais qu’est-ce que la méditation ?

Alexandra décrit ce grand voyage intérieur en commençant par définir ce que c’est qu’un « moi » : « Le bouddhisme du Bouddha se résume en trois choses : l’impermanence, la souffrance, et le non-moi. Le non-moi signifie qu’il n’y a pas dans un individu une personnalité homogène. En Occident, on appelle cela une âme. Mais cela n’existe pas pour les bouddhistes. Une personnalité, pour les bouddhistes, c’est un amalgame, une composition entre différentes choses : des idées, des sensations, etc. Il y a un Tibétain qui me l’a défini très bien. Il m’a dit : ce que vous appelez un « moi », c’est un parlement ! Dans ce parlement, il y a des membres qui viennent de différentes régions, qui ont différentes idées. Et quand il y en a un qui se lève, il fait un discours. Alors les autres approuvent et disent : « C’est bien, c’est bien ! Nous allons faire comme cela ! » Mais quelquefois, il y a une grande contradiction entre les membres. Ils se disputent. L’assemblée devient tumultueuse. Ils présentent des opinions différentes. Cela devient parfois si tumultueux qu’ils se battent entre eux comme cela arrive souvent dans les parlements. Et voilà ce que c’est qu’un « moi ». La méditation consiste à mettre un terme à toutes ces cogitations qui agitent notre esprit ou nos différents « moi », à mettre un terme à ce brassage d’idées que l’on fait dans son esprit. Elle consiste tout simplement, par des techniques simples, à apprendre à entrer en rapport avec le présent et à découvrir que, le plus souvent, nous sommes prisonniers de pensées et d’émotions liées soit à notre passé, soit à notre futur.

Divers médecins accessibles en file à pourquoi omettre du temps et des efforts allant au dispensaire si vous pouvez légèrement conduire des médicaments assis à la maison. Par modèle Antabuse est utilisé chez les personnes définitives avec l’alcoolisme chronique. Crée une réaction désagréable lors de la consommation d’alcool, ce qui réduit le désir de boire. Comme beaucoup d’autres remèdes, Kamagra est classé en fonction de son ingrédient actif. Des sujets comme « http://kamagra-fr.biz/kamagra_oral_jelly.html » et « achat kamagra 100mg » sont très populaires maintenant. Très probablement chaque adulte a entendu au moins certain chose sur « kamagra 100mg« . Cette recommandation est commune, mais elle peut faire toute la différence si vous avez besoin d’informations sur « Acheter du Kamagra 100mg« . Vous en avez peut-être déjà entendu parler. Demandez à tout le monde et il répondra que tout médecine a des effets secondaires. Le pharmacien doit décider quelle dose est la meilleure pour vous. Si le médicament est utilisé selon les besoins, vous n’êtes pas susceptible d’être sur un calendrier de dosage.